MERAND logo

La société Mérand Mécapâte utilise elecworks pour la conception et la maintenance de machines et de lignes de production destinées à la fabrication de pain.


Facile d’utilisation, elecworks permet de gagner en productivité tout en générant des plans électriques de qualité.

Que ce soit baguettes, petits pains, boules ou buns, la société Mérand Mécapâte, fondée en 1954 et installée près de Rennes dans l’Ouest de la France, réalise toute sorte de machines à pains pour les artisans boulangers comme pour la fabrication industrielle dans les grandes surfaces. Si la production proprement dite des machines est sous-traitée, la conception électrique est confiée au bureau d’études interne qui compte 5 personnes. La passerelle éventuelle avec l’équipe mécanique équipée de SolidWorks a fortement incitée à l’acquisition d’elecworks dans l’optique d’une évolution future vers la conception en 3D.

Merand

Utilisant auparavant AutoCAD, le bureau d’études recherchait avant tout un véritable logiciel de CAO électrique incluant des fonctionnalités électriques intelligentes pour gagner en productivité. « Sur AutoCAD, c’était laborieux. Il fallait dessiner les composants un à un. Il n’y avait pas de numérotation électrique automatique ni d’attaches automatiques de fils » confie M. Mickaël Poulain, le responsable du bureau d’études. « Sur un composant standard, elecworks propose un câblage automatique que l’on peut modifier mais qui est déjà raccordé aux lignes prévues. Il comporte aussi une bibliothèque de composants, la numérotation automatique des fils… Nous ne sommes pas limités en termes de folios de plans. Maintenant, c’est au minimum 1/3 du temps passé sur le dessin pur qui est supprimé, ce qui permet de concentrer la réflexion sur la conception du projet ».

Les machines pour l’alimentaire conçues avec elecworks servent à séparer la pâte en boules, à l’étirer, à la mettre en forme, à y porter des coupures obliques, à la laisser reposer, etc. La gamme des produits proposés par Mérand Mécapâte correspond à des machines standards qui se différencient par leurs volumes de fabrication (en kg de farine) et leur cadence horaire. Les clients choisissent ensuite des options et des variantes, comme par exemple sur la découpe du pain, le taux d’humidité, la dépose sur filet ou la reprise du pain.

Merand2

Toutes ces machines possèdent donc un tronc commun avant d’être adaptées aux besoins de chaque client. « Selon le type de machine, la partie dessin représente 50 à 100h de travail. Le copier-coller sert beaucoup. On ne passe pas trop de temps à reprendre ces machines standards mais seulement sur les adaptations et variantes » indique M. Mickaël Poulain qui souligne les avantages d’elecworks : « elecworks permet de faire de la conception et des plans électriques de qualité. Sa prise en main est assez rapide avec des fonctionnalités bien plus faciles à appréhender. elecworks est souple d’utilisation. Sa productivité est très intéressante pour un investissement inférieur à d’autres outils similaires. Une extraction excel des nomenclatures permet l’exploitation des données des plans ». Enfin, pour cette société qui réalise 45% de son chiffre d’affaires à l’international, les fonctionnalités de traduction multilingues des projets dans elecworks constituent aussi un atout.

Avec un patrimoine de plans sur plus de 500 machines, le bureau d’études a rapidement redessiné en un an une partie de ses plans sur une centaine de machines en fonction des besoins et au cas par cas, toutes les nouvelles machines étant désormais conçues sur elecworks. Une prochaine étape envisagée consisterait à adapter elecworks pour la conception en 3D. M. Poulain identifie déjà les avantages possibles : « A l’atelier, les opérateurs en charge du câblage et du montage des machines et des armoires électriques ont parfois des difficultés à lire le plan d’implantation en 2D. Dans certains cas, lorsqu’il y a beaucoup de mécanique, le visuel en 3D est plus parlant ».

Des questions, une demande de devis ou d’une version d’évaluation ?

Téléchargez la brochure
Elecworks en .pdf

Cliquez ici pour assister
à une e-demo