Articles

Les systèmes photovoltaïques en autoconsommation

L’accès à l’énergie : un problème pour certains pays d’Afrique

Environ 1,2 milliard de personnes dans le monde connaissent la pauvreté énergétique, avec une concentration de 80% dans les zones rurales. Le manque d’accès à des formes d’énergies efficaces est un obstacle à la réalisation du programme de développement des Nations Unies, Millennium Development Goals, et par conséquent un frein au développement humain et économique.

Quelle est la situation actuelle en Afrique ? Selon Sri Mulyani Indrawati, Directeur Général et Chef de l’exploitation de la Banque Mondiale, certaines régions d’Afrique, en particulier les régions subsahariennes, peinent à accéder à l’énergie et subissent au moins 20 heures de panne d’électricité par mois. Pourquoi ces régions ne peuvent-elles accéder pleinement à l’énergie ? Plusieurs facteurs critiques ralentissent la croissance économique. L’Afrique est freinée principalement par des infrastructures inadéquates et un cadre institutionnel souvent inapproprié et incomplet. Des moyens de financement limités entravent également le développement de nombreuses régions.

Les projets dans le secteur des énergies renouvelables nécessitent des investissements massifs dont la valeur varie entre 33,4 et 63 milliards de dollars. La situation en Afrique est différente et au cours des 10 dernières années, les dépenses annuelles moyennes n’ont pas dépassé 12 milliards de dollars. Le business model obsolète est aussi à prendre en compte tout comme les prix élevés de la technologie des énergies renouvelables.

La situation en Afrique du Nord est plus prometteuse. Des investissements importants dans des projets d’énergies renouvelables ont permis de développer ce secteur au Maroc, en Tunisie, en Algérie et en Égypte. L’énergie solaire est, en effet, une solution évidente pour les 600 millions d’Africains qui vivent sans électricité.

L’énergie solaire est une opportunité émergente, avec un potentiel élevé et une grande capacité à créer de nouvelles activités économiques. Parmi les projets les plus propices, il faut prendre en compte l’immense parc solaire du Sahara qui pourrait bientôt exporter de l’électricité vers l’Europe, si le gouvernement tunisien approuve la demande de construction. Le grand projet de Noor Ouarzazate est également très attendu. La construction de la plus grande centrale solaire au monde devrait s’achever d’ici la fin de l’année, pour un coût total de 9 milliards de dollars.

Dans ce cadre, les alliances entre les organismes publics et les sociétés privées jouent un rôle clé. Le secteur privé met à disposition son expertise afin de fournir des infrastructures et des services rentables. Les décisions transparentes et rapides des organismes publics permettent la mise en œuvre et la gestion efficace de ces partenariats.

Mustapha Bakkoury, président du conseil d’administration de l’Agence Marocaine de l’Energie Solaire (MASEN), affirme que « croire que cela est faisable ne suffit pas », soulignant le scepticisme qui caractérise encore certains gouvernements de pays africains. Quelle est la position de Trace Software ? Des initiatives ont été prises dans le secteur des énergies renouvelables. Restez à l’écoute.

Voulez-vous en savoir plus?
Tracesoftware – Empowering electrical solutions.
 Webinars    eSHOP    Ventes

Version archelios pro 15.2

Nouvelle version Archelios Pro 15.2 pour un dimensionnement plus précis et flexible

La nouvelle version d’archelios Pro est désormais disponible en ligne, à partir du 24 septembre 2015. Présentant de nombreuses évolutions pour rendre le dimensionnement plus précis et plus flexible, la version archelios pro 15.2 répond ainsi aux attentes des utilisateurs qui cherchent à maîtriser leurs projets de conception au plus près de leurs exigences tout en disposant d’indicateurs plus précis.

Cette version archelios pro 15.2 intègre des améliorations importantes relatives au plugin SketchUp et au dimensionnement des onduleurs :

Version archelios pro 15.2

L’utilisateur peut maintenant à travers le plugin SketchUp ajuster ses paramètres de simulation pour adapter très précisément le dimensionnement modules/onduleurs. L’utilisateur dispose également d’une configuration manuelle directement dans le plugin SketchUp (référence d’onduleur, nombre d’onduleurs, nombre de branches, nombre de modules par branche). Ceci est particulièrement utile pour modéliser des projets configurés par ailleurs, par exemple sur des outils de dimensionnement des fabricants d’onduleurs.

Un outil « loupe » depuis le plugin SketchUp affiche des informations sur le calcul de gisement solaire module par module en kWh par m2 et par an.

Les indicateurs visuels de dimensionnement intègrent désormais des valeurs numériques. Ces informations plus précises aident l’utilisateur dans sa conception. Les indicateurs de validité concernés sont : la tension en circuit ouvert, la tension à la puissance maximum, le courant de court-circuit et le ratio puissance onduleur/puissance crête (Vco, Vmp, Icc, ratio Pond/Pcrête).

Connectez-vous à archelios pro 15.2 !