Contribution des moteurs asynchrones aux courants de court-circuit

Rappel des exigences : la norme CEI 60909-0 et son équivalent français NF EN 60909-0 « Courants de court-circuit dans les réseaux triphasés à courant alternatif » précisent :

« Les moteurs à moyenne et basse tension contribuent au courant de court-circuit symétrique initial, au courant de court-circuit de crête, au courant symétrique de court-circuit coupé et pour les courts-circuits dissymétriques, également au courant de court-circuit permanent. Les moteurs à moyenne tension doivent être pris en compte pour le calcul du courant de court-circuit maximal. Les moteurs à basse tension doivent être pris en compte dans les auxiliaires de centrales, ainsi que dans les installations industrielles et analogues, par exemple dans les réseaux des industries chimiques et sidérurgiques et dans les stations de pompage (…)

(…) Il est permis de négliger, dans les réseaux d’alimentation basse tension, la contribution des moteurs asynchrones au courant de court-circuit si leur contribution n’est pas supérieure à 5 % du courant de court-circuit initial calculé sans moteurs (…)

(…) Dans le calcul des courants de court-circuit, il est permis de négliger ces moteurs moyenne et basse tension, quand, conformément au schéma de circuit (verrouillage) ou au processus de fonctionnement (réversibilité), ils ne sont pas en service en même temps. »

Afin de satisfaire à ces exigences, certains guides (PD CLC/TR 50480 ou FD C 15-500) proposent une approche globale qui conduit à augmenter les courants de court-circuit maximum de l’installation en fonction du rapport entre la puissance totale des moteurs fonctionnant simultanément et la puissance totale des sources.

Cette approche approximative est bien sûr conservative et délicate à mettre en œuvre si l’installation comporte plusieurs modes de fonctionnement avec des sources différentes.

Pour pallier cette difficulté et améliorer la précision des résultats, elec calc™ 2018, grâce à son moteur de calcul en temps réel, propose à l’utilisateur de choisir pour chaque moteur si celui-ci participe ou non aux courts-circuits. La méthode des composantes symétriques utilisée par elec calc™ 2018 pour le calcul des calculs des courants de court-circuit permet un calcul très précis de ces derniers en fonction des caractéristiques de chaque moteur et ceci en tout point de l’installation et pour chacun des scénarios de fonctionnement décrits dans le projet.

Par Philippe Aupetit – Responsable Produit elec calc™

 

Voulez-vous en savoir plus?
Tracesoftware – Empowering electrical solutions.
 Webinars    eSHOP    Ventes

Trace Software International participe au colloque «Transition énergétique et numérique dans la filière énergie du bâtiment»

Trace Software International participe au colloque « Transition énergétique et numérique dans la filière énergie du bâtiment » organisé par la Fédération Française du Bâtiment de la région Bretagne et l’Éducation Nationale le mercredi 3 octobre 2018 au Lycée la Fontaine des Eaux à Dinan.

L’objectif de cette journée est de présenter l’utilisation du numérique dans les entreprises et la priorité de la transition énergétique. Ce colloque est une illustration de la coopération entre lycées, CFA du réseau Bâtiment Bretagne et entreprises afin d’adapter les formations professionnelles aux évolutions attendues de ce secteur. Des représentants d’entreprises viendront présenter leurs solutions et témoigner de leur pratique au regard de ces évolutions technologiques et plus particulièrement le déploiement du BIM.

Les entreprises s’adresseront à un public d’enseignants des filières BTS, BAC PRO, formateurs des CFA du bâtiment, formateurs de la formation continue du réseau des GRETA, du CFAEN, conseillers en formation continue, directeurs délégués aux formations professionnelles et technologiques (DDFPT), ou encore chefs d’établissements.

Trace Software présentera les logiciels elec calc™ BIM et archelios™ Suite

Le BIM représente une révolution numérique disruptive et bouscule les habitudes de l’industrie de la construction. Pour la conception d’installations électriques, le BIM est un apport majeur et change radicalement les méthodes de travail dans ce secteur de la construction. Pour répondre au défi du BIM, Trace Software a développé le logiciel elec calc™ BIM, premier logiciel de calcul au monde qui intègre parfaitement elec calc™ 2018, logiciel de calcul électrique utilisé dans les projets de dimensionnement, dans un processus Open BIM.

Dans un marché solaire en pleine croissance, la solution archelios™ Suite garantit d’excellents résultats en termes de précision, de durabilité et de productivité. Il s’agit de la solution la plus complète permettant de travailler sur l’intégralité d’un projet photovoltaïque, depuis l’étude de faisabilité et de la génération des notes de calcul, jusqu’à la gestion de l’exploitation de la maintenance.

Trace Software International, expert dans le développement de solutions pour l’ingénierie industrielle depuis plus de 30 ans, conçoit et développe des logiciels adaptés à l’enseignement car à la fois puissants, très intuitifs et faciles à utiliser, ils permettent de répondre aux nouveaux besoins de la formation et de l’industrie du bâtiment.